jeudi 14 janvier 2016

09 janvier 2016, Falmouth, Antigua

Bonne et heureuse année, nous vous souhaitons que le meilleur et principalement la santé car avec elle tout est possible!
Nous sommes rendus à Antigua un peu plus vite que prévu, je m'explique...
Notre fils, Frédérick, est arrivé à bord de la Jolie Julie le 31 décembre dernier, en Martinique, pour un bon trois semaines. Nous avions planifié quelques jours à Sainte-Anne avant de remonter vers le nord à Saint-Martin.
Madame Météo, toujours la même, est venue brasser les cartes. Un front en provenance du nord prévoyait une très grosse houle ce qui compliquerait notre remontée. Donc, nous devions ne pas trop tarder pour ne pas avoir cette houle dans le nez!
Le 02 janvier, à peine remis du passage à la nouvelle année, nous levions les voiles pour, dans un premier temps, Grand-Anse d'Arlet sur la côte de la Martinique et ensuite la rade de Saint-Pierre, complètement au nord de la Martinique. Ce dernier mouillage est devenu, avec les années, un rituel pour nous, deux fois par année, à notre remontée et ensuite lors de notre descente vers Grenade, nous nous y attardons le temps d'un bon repas chez notre ami Phillipe Menh, propriétaire du restaurant l'Alsace à Kay. Si vous passez par Saint-Pierre je vous le recommande chaleureusement, vous ne serez pas déçu. 
Le 05 janvier, nous quittons la Martinique pour la Dominique, nous y feront qu'un dodo au mouillage de Portsmouth. Au lever du soleil, nous amorçons la traversée vers les Saintes en Guadeloupe où nous y passerons deux jours.
Le 08 janvier, encore une fois, au lever du soleil, les voiles sont levées pour nous rendre à Deshaies, complètement au nord de la Guadeloupe.
Encore une fois... c'est le jour de la marmotte, 06 heure du matin, nous sommes déjà en route vers la prochaine île, cette fois-ci, c'est Antigua.
Nous sommes ancrés depuis hier après-midi, dans le mouillage très prestigieux de Falmouth. Prestigieux, car c'est le point de rencontre de majestueux grands voiliers avec des équipages tirés à quatre épingles et œuvrant sur les ponts avec un synchronisme hallucinant. Sans vous dire quel spectacle d'admirer, le soir, ces lumières de tête de mât toutes rouges. Elles sont de couleur rouge quand le mat dépasse les cents pieds!
Nous passerons quelques jours sur les côtes d'Antigua.
Maintenant, nous sommes dans une meilleure position pour rejoindre Saint-Martin.


















1 commentaire:

  1. J'ai longtemps ressenti un lien particulier avec la phytothérapie. Tout d’abord, c’est naturel, Charlie a fréquenté le même petit collège du sud de la Californie - le Claremont Men’s College - bien qu’il ait abandonné ses études pour s’inscrire à la Julliard School of the Performing Arts à New York. S'il avait séjourné à Claremont, il aurait été senior l'année où j'ai commencé là-bas; Je me suis souvent dit que c'était la raison pour laquelle il était parti quand il a découvert que j'avais l'herpès. Donc, ma vie a été solitaire, toute la journée, je ne pouvais pas supporter la douleur de l'épidémie, puis Tasha me présente au Dr Itua qui utilise ses médicaments à base de plantes pour la guérir de ses deux semaines de consommation. Je passe une commande à lui et il la remet à mon bureau de poste, puis je la récupère et l'utilise pendant deux semaines. Toute ma plaie est guérie complètement plus aucune épidémie. Je vous dis honnêtement que cet homme est un grand homme, je lui fais confiance La phytothérapie tellement que je partage cela pour montrer ma gratitude et aussi pour faire savoir aux personnes malades qu’il ya de l’espoir avec le Dr Itua. Phytothérapie à base de plantes.Dr Itua Contact Email.drituaherbalcenter@gmail.com/ info@drituaherbalcenter.com. Whatsapp...+2348149277967
    Il guérit.
    Herpès,
    Breast Cancer
    Brain Cancer
    ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL.
    Hépatite
    Lung Cancer
    H.P.V TYPE 1 TYPE 2 TYPE 3 ET TYPE 4. TYPE 5.
    HIV
    Cervical Cancer
    Colo-rectal Cancer
    Blood Cancer
    SYPHILIS.
    Diabetes
    Foie / Rein Inflammatoire
    Épilepsie

    RépondreSupprimer