samedi 21 novembre 2015

18 Novembre 2015, les Grenadines de St-Vincent

Depuis notre départ de Grenade, nous nous sommes rendus à L'île Ronde. Très beau mouillage, sauvage, aucun habitant, une eau cristalline, on y serait resté plusieurs jours mais,... Le mauvais temps nous guette et la protection dans cet ancrage est presque nulle. Après une nuit de pluie et de vents, nous levons l'ancre vers Tyrell Bay, Carriacou.Le mouillage est passablement occupé, nous nous trouvons une place quand même.
C'est ici, que nous avons laissé nos anciens panneaux solaires ainsi que nos batteries à Richard, propriétaire du club de plongée Lumbadive. Il leur a trouvé une deuxième vie.
A Carriacou, nous y avons passé quatre jours, non par choix, mais la température y était exécrable... Pluies, vents étaient au rendez-vous.
Habituellement, lors de notre passage à Tyrell, nous en profitons pour faire de la plongée sous-marine avec l'équipe de Lumbadive, mais cette fois-ci nous avons été confinés a bord. 
Jeudi matin, nous levons l'ancre avec comme destination première, L'île d'Union. C'est sur cet ile que nous avons fait nos procédures d'entrées dans les Grenadines de St-Vincent. Une fois faite, nous nous dirigeons immédiatement vers Petit St-Vincent.
Ile privée, elle est occupée par un hôtel-ressort VIP, et ses plages sont privées.
Toutefois, les proprios ont aménagés un resto-bar sur la plage pour accommoder les nombreux bateaux qui mettre l'ancre dans son mouillage. Selon les dames de notre flottille, ce resto-bar concocte les meilleurs "Mojito" ce que nous sommes allés vérifier encore une fois...
Le lendemain matin, destination les Tobago Cays! Endroit paradisiaque! Eau claire et limpide, mouillage protégé par une barrière de corail, des fonds marins impressionnants bondés de poissons aussi colorés les uns que les autres, sans oublier les nombreuses tortues qui nagent autour des bateaux. Nous y sommes arrêtés en 2013 lors de notre première descente vers Grenade, nous étions accompagnés de nos amis de La Jeannoise. Nous sommes très heureux de retrouver cet endroit, style
carte postale!
Après deux jours au paradis, a 09:00 on lève les voiles vers Bequia ( prononcer Béquoué ).
Très belle traversée, le vent était au rendez-vous. A 13:30 nous sommes mouillés dans Admiralty Bay, Bequia.
Nous y resterons une dizaine de jours. Nos amis, ainsi que nous, avons quelques petites réparations et/ou améliorations à faire faire à la voilerie locale.
Dans notre cas, c'est deux petites toiles protectrices à installer sur le trampoline, à l'avant, pour le protéger de la verge de l'ancre qui quelquefois vient le frapper et le déchire. Pour d'autres, c'est la fabrication d'une housse protectrice pour leur dinghy ou la réparation d'une voile.
Notre prochaine destination sera Ste-Lucie.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire