dimanche 4 octobre 2015

Dimanche, le 4 Octobre 2015, Grenade... Prise 1

Nous voici de retour... au Québec!
Ce matin aurait dû, je dis bien aurait dû, être notre premier matin à Grenade sur la Jolie Julie mais non! nous sommes de retour au Québec.
Comme prévu, nous nous sommes rendus à l'aéroport de Montréal (YUL) hier à 03:45 pour prendre notre vol, dans un premier temps, vers New-York (JFK) et dans un deuxième temps, prendre notre transfert vers Grenade (GND) à 08:35 pour une  arrivée à 13:30.
Voilà ce qui était prévu, maintenant ce qui est arrivé...

Les contrôles douaniers ont été anormalement longs, nous n'étions pas certaisn de réussir à  prendre notre vol de 05:40, il ne restait que 5 minutes avant le décollage quand nous nous sommes présentés à la porte d'embarquement et c'est là qu'on nous a avisé du retard du vol de quelques minutes qui se sont transformées en plusieurs et en... nous venons de manquer le transfert à NY pour Grenade.
( la cause de ce retard, une réparation qui n'avait pas encore été approuvée et un autre petit détail... le Pilote n'était pas encore arrivé! )
Comme Delta AirLine n'a qu'un seul vol hebdomadaire vers Grenade, l'agent de bord nous propose de nous inscrire sur un vol à JFK avec une autre compagnie aérienne, American AirLine (AA), vers Miami (MIA) pour y prendre un vol vers Grenade. Nous acceptons et embarquons sur le vol vers JFK quand même.
Arrivés à JFK, il nous reste à peine 2 heures pour atteindre le terminal 8, celui de American AirLine, ce qui entraîne une course d'environ 40 minutes, prendre le AirTrain et repasser aux douanes. Un douanier plus zélé, refuse de laisser passer le "carry on" de Marie-Claire. Solution: elle doit ressortir de la zone dédouanée pour l'enregistrer comme bagage en soute. La compagnie American AirLine refuse l'enregistrement car il reste moins que 45 minutes avant le décollage. Marie-Claire décide de séparer les liquides dans deux Ziploc et courir sa chance avec un autre douanier...
Ça marche! 
Il ne nous reste que 8 minutes avant le décollage. Nous rejoignons, essoufflés, la porte d'embarquement d'American Airline, présentons notre carte d'embarquement... REFUSÉE! 
On nous met sur le côté et on nous explique que Delta n'avait pas le droit d'émettre des cartes d'embarquement sur American Airline, car ils n'ont plus de partenariat d'affaire entre eux depuis le 15 septembre dernier. Nous ne pouvons pas embarquer sur ce vol sans débourser la modique somme de 2.900,00$ et des poussières, RIDICULE! 
Aucune négociation possible. 
Nous refusons et préférons retourner au comptoir Delta pour négocier avec eux, après tout ils sont la source du problème.
Nous retournons dans le terminal 4, celui de Delta... sortie de la zone dédouanée, AirTrain, etc... 45 minutes plus tard nous sommes au comptoir de Delta. Le premier commis ne peut rien faire pour nous, il faut qu'elle en parle à son superviseur. Deuxième commis, un superviseur, ne voit pas comment nous aider sans que l'on perde le montant de notre vol mais elle nous ramène à Montréal sans frais. Cela ne nous convient pas... 
Nous sommes transférés à une autre personne, probablement une super-superviseur, avec elle on commence à s'entendre.
L'option...
Nous sommes enregistrés sur le prochain vol de Delta vers la Grenade, soit samedi prochain, nous sommes sur le prochain vol de retour vers Montréal, soit à 20:50, un peu tard, mais avons nous le choix? Elle s'occupe aussi de retrouver nos bagages et de les mettre sur le vol de Montréal, elle rajoute un rehaussement de classe en cabine ( c'est la classe où on a le droit à un beau sourire de l'agent de bord !) et des bons de 15$ pour un total de 60$ pour notre dîner et souper.
Il est environ 13:00, nous avions sauté le petit-déjeuner, il était temps de se mettre quelque chose sous la dent, nous avons le temps!
La journée se passe.
Notre heure d'embarquement est à 19:55... Arrive cette heure... aucun embarquement n'est appelé et aucune activité au comptoir de notre porte???
A 20:30 on affiche que notre vol est retardé... Es-ce vraiment une surprise? Le personnel ne donne pas de raison à ce moment. A 21:00 on affiche un autre délais ... mais cette fois-ci on nous communique la raison... le personnel d'équipage (crew) et le pilote ne sont pas arrivés!!!!
Vers 21:20, ils arrivent enfin. Ils arrivent par une autre porte, donc ils étaient déjà en vol sur un autre avion (manque de personnels peux-être?)
Quelques minutes plus tard, un autre délai, ils nous sera expliqué vers 22:00... Un témoin de sécurité rouge est allumé et une équipe travaille là dessus, ils sont à recharger je ne sais pas trop quoi et un autre test de sécurité sera effectué 15 minutes plus tard et si le témoin s'éteint on part, si non, on reste à NY!
A 23:00 on peut embarquer tout est OK!
Nous somme arrivés à Montréal à 00:32. Maintenant les bagages ...
Pas de surprise, ils sont restés à JFK!
Nous allons donc au bureau des réclamations pour bagages perdus enregistrer notre demande.
02:15 nous sommes en route pour le domicile de notre fille Roxanne qui a eu la grande gentillesse de venir nous chercher à l'aéroport à cette heure.
Au moment d'écrire ces lignes, nos bagages avaient été localisés à NY en train de tourner sur un carousel et devraient prendre le prochain vol pour Montréal.

Prise 2 pour Grenade ...  Samedi, le 10 octobre 05:40...




1 commentaire:

  1. Wow, la folie furieuse ! Je compatit avec vous autres ! Pas évident la Grenade à partir de Montréal mais franchement, Delta aurait pu se forcer ..

    RépondreSupprimer